Steve Darcis en double aux côtés de Ruben Bemelmans?

©Philippe Buissin/ IMAGELLAN

Des sélections compliquées, Johan Van Herck en a déjà eues. « Surtout au début, quand les joueurs étaient en méforme ou n’avaient pas de bons résultats sur le circuit », dit-il. « Maintenant, nous avons quand même de la qualité autour de la table et nous avons prouvé notre valeur en Coupe Davis. »

Il n’empêche: la forme physique de David Goffin et la blessure de Joris De Loore l’obligent à revoir ses plans en profondeur, alors que la Belgique s’était enfin trouvée une paire de double.

Mais le capitaine ne veut pas aborder le problème dans ce sens-là. « On va plutôt voir qui on alignera en double en fonction du déroulement des simples de vendredi », dit-il.

Reste à voir qui jouera ces deux simples. Selon nos informations, il pourrait s’agir de David Goffin (s’il se confirme que celui-ci est apte) et d’Arthur De Greef. Sans quoi Johan Van Herck aurait plutôt rappelé Joran Vliegen et/ou Sander Gille.

« J’ai réfléchi aux deux options mais celle de rappeler Arthur s’est vite imposée », dit-il. « C’est un des meilleurs joueurs belges sur terre battue. »

Par ailleurs, de toutes les possibilités en double, la paire Steve Darcis/Ruben Bemelmans est la plus rodée. D’autant que Steve est bonne forme physique. « J’étais déjà bien à New-York, physiquement je précise, et je me suis bien entraîné depuis mon retour. Je suis prêt à jouer trois matches mais quand on joue le vendredi, on ne sait jamais comment on sera le samedi. »