David Goffin prend la 8e place qualificative pour le Masters

David Goffin (ATP 11) avait beaucoup à perdre en posant le pied à Tokyo cette semaine. Finaliste l’an dernier, il voyait s’effacer les 300 points pris à cette occasion. Du même coup, il reculait virtuellement d’un rang au classement ATP. A l’approche du Masters, cette pression n’était pas idéale.

Mais s’il y a bien quelque chose que David a appris à gérer depuis un an, c’est cela. Il est toujours capable de nous surprendre mais il répond aussi présent là où on l’attend vraiment.

Ce samedi, il a battu l’Argentin Diego Schwarzmann (ATP 29) en demi-finale du tournoi japonais sur surface dure (1.563.795 $). Le match a duré 2h04 et David s’est imposé après deux tie-break (7-3 et 8-6). Au premier set, il n’a pas concédé la moindre balle de break. Le deuxième fut plus ouvert: il a même mené 4-2 avant de se faire rejoindre à 5-5. Il a conclu sur sa deuxième balle de match. Pour battre ce Schwarzmann-là, il fallait être solide et David l’a été.

Il jouera la finale, sa deuxième en deux semaines, contre le Français Adrian Mannarino (ATP 31), un gaucher vainqueur des challengers de Quimper et Nouméa cette année. David l’a déjà battu à deux reprises: en 2012 à Marseille et en 2015 à Bâle.

S’il l’emporte à nouveau, il reviendra dans le top 10. S’il perd, il sera à nouveau onzième ex-aequo avec Carreño Busta. Mais quoi qu’il arrive, il vient de dépasser Sam Querrey à la Race et prend ainsi provisoirement la 8e place disponible pour le Masters.